lundi 21 novembre 2011

Emission du 08 novembre 2011

Les titres abordés


Jean-Luc Cornette, Karo
  • Arthur et Janet, A fleur de peaux, Glénat        [BMI]
©Drugstore 2009 Karo/Cornette
  Longtemps cantonnée aux fonds des librairies, planquées dans les bacs bien à l’abri des regards prudes, les BD érotiques visaient principalement un public masculin.
Aujourd’hui, elles reviennent sur le devant de la scène dans un nouvel emballage plus grand public. Désormais décomplexées, elles lorgnent sur un public plus large et surtout plus féminin.

Arthur et Janet, jeune couple aux mœurs plutôt libres, a une obsession permanente : faire l'amour. Dans la nature, dans la cuisine, à deux, à trois... Un one-shot d'érotisme pur, néanmoins tout mignon, comme on en voit trop rarement !

Découpée en petits chapitres indépendants, l’histoire nous plonge dans l’intimité d’Arthur et de sa copine Janet. Qui sont-ils ? Que font-ils dans la vie ? On n’en saura jamais rien. Tout ce dont le lecteur a besoin de savoir c’est que ces deux là sont très amoureux et feraient n’importe quoi pour plaire et faire plaisir à l’autre. Pas de complexe, pas de tabous, juste un homme, une femme et une immense complicité.

Le scénariste Jean-Luc Cornette et Karo, qui s’étaient déjà associés pour Câlinée sous X publié par Carabas en 2007, reprennent la plume et le pinceau pour un album osé. Composé de petites histoires en quelques planches, le couple d’auteur y explore avec plaisir et volupté les différentes occasions de faire l’amour. Touchant et décomplexé le trait de Karo, sage au premier abord, traduit avec justesse les situations imaginées (ou vécues) par Jean-Luc Cornette.

Ils s’attaque ici au genre casse gueule de la BD érotique et réussissent à éviter tous les écueils propres à ce type d’histoires. Loin des clichés auxquels le genre nous avait habitué, le titre marque sa différence par la qualité de l’écriture. Ici, point de nymphomanes soumises (MANARA), de sévices malsains (SERPIERI), de nymphettes sorties d’un dessin animé (Les petites femmes) ni de fantasmes humides ultras siliconés (nombre de mangas érotiques).
Non, rien de tout cela. Le titre est une ode simple et délicate aux plaisirs des sens, un hommage à l’hédonisme tendre.


  • Comix Remix, 3 tomes, Dupuis     [BMI]

©Dupuis 2005 Bourhis
La Corporation des super-héros veille sur vous
Towerville est en deuil. Mister Mercure, le plus célèbre et le plus populaire des super-héros qui régentent la cité, est mort mystérieusement carbonisé. Sa veuve reste seule avec le petit John-John, leur fils, qui ne semble pas avoir hérité des mêmes dons que son père. Cependant, la toute puissante Corporation des super-héros l'envoie dans une institution spécialisée dans l'éducation des futurs grands de ce monde. John-John ferait n'importe quoi pour échapper à ces pensionnats lugubres dans lesquels on lui fait cruellement sentir son absence de pouvoirs. Pendant ce temps, dans l'ombre, une faction dissidente de super-héros, les Clandestins, prend contact avec la mère de John-John : Mister Mercure aurait été leur chef...


Stéphane Douay, Hugues Fléchard
  • Matière fantôme, 3 tomes, Dupuis    [BMI]   
©Dupuis 2006 Douay/Fléchard
Perdu, seul dans un immense vaisseau spatial, un homme cherche à comprendre. Un jour, lors de ses explorations dans les méandres du vaste astronef, il découvre une fresque gigantesque (peinte réellement par Irène Häfliger, une jeune artiste caennaise !) retraçant l'histoire du vaisseau. Petit à petit, il reconstitue les pièces du puzzle. La fresque a été peinte par des robots, avant que ceux-ci ne tombent à court d'énergie. Le gigantesque engin est gravement endommagé, et il est le seul survivant, le seul à pouvoir le remettre en marche. Mais il est peut-être bien plus que cela : pourrait-il être le créateur de ce vaisseau-monde ?


La Bande-annonce




  •  Jérôme d'alphagraph, 5 tomes parus, FLBLB      [BMI]
©Editions FLBLB 2007 Nylso
- Jérôme ?
- Oui, Maître ?
 -Il faut penser à ton avenir.
 -Mon avenir, Maître ?
 -Allez Jérôme, laisse ton ptit train et suis-moi...
Ainsi commence le roman d’apprentissage du petit Jérôme, qui ne tarde pas à se trouver une vocation : libraire. Il commence par se faire exploiter comme stagiaire chez un vieux libraire ronchon mais attachant. Au milieu des livres, Jérôme découvre un métier, discute avec des lecteurs, mais aussi avec des auteurs, comme Sylvie Schimidler, l’écrivaine-voyageuse, qui transmet à Jérôme son goût de l’écriture et des voyages.


  • Les Tuniques Bleues T55, Indien mon frère, Dupuis
©Dupuis 2011 Lambil, Willy/Cauvin
 La cavalerie nordiste n'a pas fière allure : le cheval du colonel Stark a de l'emphysème, et celui de Chesterfield est parkinsonien... Impossible dès lors de charger correctement l'ennemi. Une nouvelle fois, l'avenir des unionistes est entre les mains de Blutch et Chesterfield. Les voilà désignés volontaires pour aller, déguisés en colons, chercher chez les tribus Comanches du Texas les chevaux nécessaires à la poursuite de la guerre. L'occasion de retrouver en route de vieilles connaissances, comme Plume d'argent, ou le colonel Appeltown et sa fille Amélie. Mais aussi de faire des rencontres beaucoup plus inattendues, notamment pour Blutch qui va se découvrir... un frère jumeau chez les Comanches !




Ciné BD : les albums VS leurs adaptations

  • Le Chat du Rabbin 
-La BD                    [BMI]

Le chat du rabbin raconte l'histoire d'un félin doué de parole dans l'Alger du début du XXe siècle. Il peut en effet parler après avoir dévoré le perroquet de la maison.
Le rabbin lui interdit alors de voir sa fille Zlabya car le chat ne dit que des mensonges ou des vérités blessantes. Afin de revoir sa maîtresse, le chat du rabbin demande donc tout naturellement à faire sa Bar-Mtsvah.
Au fil des albums, le chat du rabbin perdra et retrouvera la parole. À certains moments, il pourra communiquer uniquement avec les autres animaux ou certaines personnes, tel le peintre russe.
Il est le narrateur de l'histoire et à travers lui, on découvre la culture juive d'Algérie. Il ne manquera pas d'observer avec un regard critique les errements et défauts des humains qui l'entourent. Il voyagera à Paris afin de rencontrer les parents de Jules, l'époux de Zlabya, ou à travers toute l'Afrique pour trouver Jérusalem d'Afrique.
Cette série est une magnifique fable qui nous fait découvrir la culture juive séfarade.

- Le film



 Ce film réalisé par Joann Sfar et Antoine Delesvaux reprendra le scénario des tomes 1, 2 et 5. Sortie 1er juin 2011. Il s'agit d'une animation en 3D.

La bande annonce



Le conseil Fête du Strip : Les deux!

  • Adèle Blanc-sec
- La BD              [BMI]


Adèle Blanc-Sec, feuilletoniste parisienne des années folles dotée d’un flegme très masculin, choisit en général ses fréquentations parmi les savants fous, les momies, les sectes, les gargouilles, les limules (à vos dictionnaires) ou les démons, mais s’en étonne relativement peu. Ce qui l’étonne d’avantage, c’est qu’on puisse trouver son chapeau ridicule ou qu’on puisse ne pas avoir peur du dentiste.
Lorsqu'elle entre en scène dans le premier volume ("Adèle et la Bête"), elle apparaît comme une sorte d'aventurière qui a, de toute évidence, côtoyé le monde de la pègre et des malfrats. On comprendra bientôt qu'elle est en fait romancière, spécialisée dans les romans-feuilletons populaires où elle met en scène ses propres aventures.
Personnage relativement actif dans les premiers épisodes, quand elle traque le ptérodactyle ("Adèle et la Bête"), combat la secte des adorateurs de Pazuzu ("Le Démon de la Tour Eiffel") ou déjoue les expériences scientifiques perverses ("Le Savant Fou"), Adèle prend de plus en plus de distance au fil de la série, jusqu'à devenir davantage un témoin qu'un protagoniste de l'action.


 - Le film         [BMI]    
 
 En cette année 1912, Adèle Blanc-Sec, jeune journaliste intrépide, est prête à tout pour arriver à ses fins, y compris débarquer en Égypte et se retrouver aux prises avec des momies en tout genre. Au même moment à Paris, c'est la panique ! Un œuf de ptérodactyle, vieux de 136 millions d'années, a mystérieusement éclos sur une étagère du Jardin des Plantes, et l'oiseau sème la terreur dans le ciel de la capitale. Pas de quoi déstabiliser Adèle Blanc-Sec, dont les aventures révèlent bien d'autres surprises extraordinaires...

La bande annonce

      Le conseil Fête du Strip : la BD définitivement!





      Aucun commentaire:

      Publier un commentaire